vendredi 8 septembre 2017

Impressions posthumes, Serge for Ever

Jean-Luc de Laguarigue, rêver tout de Verneuil.
Jean-Luc de Laguarigue, pélerinage-rue de Verneuil.
Jean-Luc de Laguarigue, star-rue de Verneuil.
Jean-Luc de Laguarigue, les feuilles-rue de Verneuil.
Jean-Luc de Laguarigue, mon amour-rue de Verneuil.
Jean-Luc de Laguarigue, Serge for ever-rue de Verneuil.

Jean-Luc de Laguarigue, fight-rue de Verneuil.

La suite sur : INSTAGRAM

mercredi 24 mai 2017

Photographies Habitées, vidéo de présentation de l'exposition.

Entretien avec Guillaume Pigeard de Gurbert et Jean-Luc de Laguarigue
pour la Fondation Clément, réalisation Vianney Sotès.

samedi 20 mai 2017

Photographies Habitées, Patrick Chamoiseau.




Vitrine, exposition Photographies Habitées. ©jean-luc de laguarigue
















Vitrine, exposition Photogrphies Habitées. ©jean-luc de laguarigue

















jeudi 11 mai 2017

mardi 2 mai 2017

Patrick Chamoiseau : Photographies Habitées




Ici, le mur habille ce qui habille une humaine dignité,
le chapeau pointe ce qui endure et qui insiste,
et la vision se saisit d'un 
mystère.
 
©jean-luc de laguarigue. L'homme invisible

A partir du 5 Mai,
la Fondation Clément au François
accueille enfin
ce que la vision photographique
déploie de plus puissant en terre martiniquaise.
Un surgissement à découvrir.

samedi 15 avril 2017

Photographies Habitées, Exposition Fondation Clément


©jean-luc de laguarigue. Fondation Clément




Voilà un photographe pour qui l’essentiel en art ne se passe pas dans l’atelier mais dans la rencontre de l’autre. C’est par la photographie que de Laguarigue a quitté le pays hanté de son enfance, coupé par une vitre invisible. L’appareil au cou, il a inlassablement arpenté les cases, les champs de canne, les usines, à la rencontre des gens. Jusqu’au jour où est enfin arrivée pour le photographe l’heure tant espérée du portrait. Doté d’un œil qu’on doit bien dire photo-sensible, de Laguarigue a révélé, sous la galerie des « faces insonores » figées par l’Histoire, la beauté inédite d’un peuple de visages. Saisissant l’harmonie secrète et à chaque fois singulière du regard et des mains, en authentique photographe caribéen, de Laguarigue a créé des portraits qui ne sont pas des objets que l’on toise, mais des intensités qui nous regardent. Comme l’a si bien dit Chamoiseau, « Jean-Luc de Laguarigue ne fait pas des portraits mais dégage des présences… La force de ces présences c’est l’effet d’humanité. »
Texte de Guillaume Pigeard de Gurbert

Fondation Clément

jeudi 30 mars 2017

Balade en Périgord, le printemps

"Pour n'avoir pas chanté la région où vivre"

©jean-luc de laguarigue. Périgord 2017
©jean-luc de laguarigue. Périgord 2017
©jean-luc de laguarigue. Périgord 2017
©jean-luc de laguarigue. Périgord 2017
©jean-luc de laguarigue. Périgord 2017

jeudi 2 mars 2017

HSE, une entreprise qui gagne. Médailles d'Or 2017.


Et la récolte continue...

©jean-luc de laguarigue. Récolte HSE 2017
©jean-luc de laguarigue. Récolte HSE 2017
©jean-luc de laguarigue. Récolte HSE 2017
©jean-luc de laguarigue. Récolte HSE 2017
©jean-luc de laguarigue. Récolte HSE 2017
©jean-luc de laguarigue. Récolte HSE 2017
©jean-luc de laguarigue. Récolte HSE 2017
©jean-luc de laguarigue. Récolte HSE 2017
©jean-luc de laguarigue. Récolte HSE 2017